Blog 2011

mer.

13

avril

2011

@ttitudes 2.0 en quelques chiffres

logo @ttitudes 2.0
logo @ttitudes 2.0

Bien qu'@ttitudes 2.0 soit loin d'être clos, le temps fort de février est passé. Le temps du bilan est arrivé !

Les protagonistes de ce partenariat se sont réunis et sont revenus sur les différents évènements. Des liens se sont tissés et d'autres renforcés, le public lui a répondu "présent" ! La preuve avec ces quelques chiffres :

 

  • 2 spectacles au Quai des Rêves (salle comble)
  • Chatroom : 364 places
  • Cinématique : les 2 représentations scolaires ont réuni 602 spectateurs et celle tout public 321.
  • 2 journées professionnelles (une journée sur le livre numérique et un colloque sur la culture et l'adolescence, 150 inscrits à chaque journée)
  • Plus de 30 ateliers pour jeunes et adultes (ateliers de création numérique, initiations à l'informatique et à Internet...) qui ont chacun accueilli en tout 140 participants.
  • Une conférence grand public (30 personnes)
  • Des rencontres
  • club de lecture à la bibliothèque sur le livre numérique : 30 personnes
  • rencontre avec le créateur du spectacle Cinématique : 10 personnes
  • groupe d'échanges parents : 3 personnes

 

En tout, ce temps fort a mobilisé 1.800 personnes !

(Certaines pouvant être comptabilisées plusieurs fois si elles ont participé à plusieurs événements)

 

  • 2 spectacles au Quai des Rêves (salle comble)

    • Chatroom : 364 places

    • Cinématique : les 2 représentations scolaires ont réuni 602 spectateurs et celle tout public 321.

  • 2 journées professionnelles (une journée sur le livre numérique et un colloque sur la culture et l'adolescence, 150 inscrits à chaque journée)

  • Plus de 30 ateliers pour jeunes et adultes (ateliers de création numérique, initiations à l'informatique et à Internet...) qui ont chacun accueilli en tout 140 participants.

  • Une conférence grand public (30 personnes)

  • Des rencontres

    • club de lecture à la bibliothèque sur le livre numérique : 30 personnes

    • rencontre avec le créateur du spectacle Cinématique : 10 personnes

    • groupe d'échanges parents : 3 personnes

En tout, ce temps fort a mobilisé 1.800 personnes.

(Certaines pouvant être comptabilisées plusieurs fois si elles ont participé à plusieurs événements)

0 commentaires

mer.

09

mars

2011

Bilan d'une rencontre photographique avec de drôles de dames

Les danseuses ont travaillé avec les adhérents des ateliers photo de la MJC. Le projet a pour objectif de mettre en place un dialogue entre 2 médias artistiques, la danse et la photographie et en découvrir ses interactions dans la création.


"Vivre ensemble", ce n’est pas seulement créé un unisson, être ensemble dans la danse, c’est aussi soutenir l’autre par le regard, écouter sa singularité. A travers la photographie il s’agit bien de travailler ce regard.

 

Qu’est-ce qu’on capte d’une danse, qu’est ce qu’on capte de l’humain, de l’espace autour de la danse ? Change-t-on l’image pour exprimer sa subjectivité ou restons-nous fidèles à la réalité de ce que l’on voit ?

 

Retour sur cette expérience...

Rappel du projet

Drôles De Dames est un projet chorégraphique collectif, porté par 3 auteures-interprètes : Pauline Sol Dourdin, Florence Casanave et Maud Guillois.
Il prend racine dans l’écriture de trois soli et met en scène les modes de relation entre trois danseuses pour développer une pièce qui évoque le parcours d’une création. Entre « documentaire vivant » et laboratoire, il propose une expérience du « vivre ensemble » de 3 danseuses aux parcours différents et parfois atypique.
Initié en 2008 par la Cie 29x27, le projet a été accueilli pour des étapes de création dans différents lieux en Bretagne. Un parcours 2010-2011 de résidences création-sensibilisation, avec les MJC de Bégard, Lamballe et Saint Brieuc, qui aborde les thèmes de l’identité, du regard et du partage.

 

Parcours est donc un projet inter-MJC, soutenu par la Fédération des MJC des Côtes d’Armor.

Avec la MJC de Lamballe

Les danseuses ont travaillé avec les adhérents des ateliers photo de la MJC. Le projet a pour objectif de mettre en place un dialogue entre 2 médias artistiques, la danse et la photographie et en découvrir ses interactions dans la création.
"Vivre ensemble", ce n’est pas seulement créé un unisson, être ensemble dans la danse, c’est aussi soutenir l’autre par le regard, écouter sa singularité. A travers la photographie il s’agit bien de travailler ce regard. Qu’est-ce qu’on capte d’une danse, qu’est ce qu’on capte de l’humain, de l’espace autour de la danse ? Change-t-on l’image pour exprimer sa subjectivité ou restons-nous fidèles à la réalité de ce que l’on voit ?


La MJC a souhaité partager cette rencontre dans la dynamique local, Attitude 2.0. L’objectif de ce projet est de « domestiquer la révolution numérique et en dompter tous les usages pour en retirer le meilleur ». Au travers de cette rencontre, nous parlons d’art numérique par l’intermédiaire de l’appareil photo numérique mais également de la construction artistique de l’exposition qui se réalisera au travers du traitement de l’image avec un logiciel adapté à cet effet, d’un montage audiovisuel… L’outil numérique fait partie intégrante de cette rencontre et création collective.

Le déroulement de la rencontre

La rencontre s’est réalisée en deux temps.


Le premier, samedi 5 février, les 7photographes et les 3 danseuses ont eu 3 heures pour s’apprivoiser. Pendant cette séance aucune directive de la part de chacun, s’était un moment pour apprendre à se connaître et à évoluer dans l’espace qu’il nous était proposé.

A savoir que le projet se déroulait à la salle Eole de Morieux. Nous avions l’espace scénique pour évoluer avec les danseuses. C’était un temps de prise de vue intuitive. L’idée est de dévoiler chaque personnalité et regard des photographes.


Puis la seconde rencontre, le samedi 26 février, entre temps, nous avons échangé des planches contact afin que les danseuses aient eu un aperçu des rendus de chacun. Ce second temps, c’est déroulé plus en interactions avec les danseuses. Une réelle complicité s’est créée.

« j’ai eu l’impression de danser avec vous » dit un photographe aux danseuses.
« ça nous a permis d’aborder des techniques de photos mais également de comprendre comment se créer un spectacle de danse » dit une photographe aux Drôles de Dames.

 

Aujourd’hui la rencontre n’est pas finie puisqu’un travail sur l’organisation de l’exposition se réalise. L’échéance étant courte, il n’y a pas une minute à perdre. Le 5 avril, des clichés seront exposés à Bégard. Le 6 mai, l’exposition plastique et sous cadre sera exposé à la MJC du plateau. Pour le festival de l’Image de la MJC de Lamballe, l’exposition plastique sera également proposée au public.

Quelques photos

Télécharger le bilan

Bilan de la rencontre photographique
BILAN DE LA RENCONTRE PHOTOGRAPHIQUE.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB
0 commentaires

ven.

25

févr.

2011

L'heure est grave ! (création d'une vidéo)

4 jeunes de 7 à 13 ansont réalisé cette vidéo à Saint-Trimoël, lors d'une séance de 2 heures à la Cyber-base Bréhand-Gouëssant.

 

Le film raconte comme les enfants et les adolescents sont créatifs à la Cyber-base ! Entre le light painting, le stop motion, les lidubs... d'abord, on ne comprend rien, "ils ne parlent que en anglais" !!

Pour tout savoir et lire les explications du groupe, cliquez ici.

0 commentaires

ven.

25

févr.

2011

Ca slame à Coëtmieux !

Dans le  cadre du temps fort @ttitudes 2.0 organisé sur la communauté de communes autour de l'internet et des arts numériques, les cybernautes en herbe de Coëtmieux ont réalisé un film sur le thème du slam. Une dizaine d'enfants a participé à cet atelier sur 3 séances de 2h.

 

L'objectif était simple : à partir d'une liste de mots, les enfants devaient créer des petits textes, se mettre en scène et monter leur film. Voilà le résutat...


Voir la page complète ici

0 commentaires

ven.

18

févr.

2011

Retour sur le groupe d'échanges Espace Parents du 3 février

La soirée échange du 3 février 2011 à l'Espace Parents (maison du Bief) a été riche, même si seulement 4 parents y ont partitipé. Voici un compte-rendu suivi de la conclusion de Thierry, l'animateur multimédia qui participait au débat.

 

Intervenants :

  • Virginie Rosnarho, éducatrice spécialisée, Service Médiation de la ville de Lamballe
  • Thierry VILFROY, Animateur multimédia, P@T / Cyberbase de Lamballe

 

Participants : 4 parents.

 

Pour lire la suite, cliquer sur le titre de l'article ou sur le lien "plus d'infos" pour en afficher l'intégralité

Résumé (non exhaustif) des discussions :

L'essentiel des débats du début de soirée a tourné autour des réseaux sociaux. Les principales interrogations des parents présents :

 

  • Comment configurer les réseaux sociaux pour les sécuriser au mieux ?
  • Quelle est la part de l'espace « public » et de l'espace « privé ?

Durant cette partie des échanges les parents découvrent avec étonnement pour certains que Facebook est propriétaire des éléments que nous y déposons. De la même façon ils apprennent comment se définit dans les réseaux sociaux la notion du privé (communication via messages privés) et du public (toute autre forme de communication). Plus précisément que ce qui est définit comme accessible à "mes amis" et aux "amis de mes amis" ne relève pas de l'espace privé.

 

Corollaire importante : nous sommes responsables légalement des propos tenus sur ce type de réseaux ou sur les forums et pouvons être poursuivis éventuellement en cas de menaces d'insulte et de diffamation, voire licenciés au titre du non respect du contrat de travail (qui stipule que l'employé ne peut publiquement tenir des propos négatifs à l'encontre de son employeur).

 

Ces éléments vont nous entraîner sur une autre piste de questionnement. Souvent les enfants (voire les parents) considèrent les réseaux sociaux comme un espace privé, un peu comme un journal intime auquel leurs parents ne doivent pas accéder. Notion qui prévaut même si d'autres tiers (amis, connaissances) le peuvent. La méconnaissance des règles d'usage leur échappant souvent, ils n'ont pas toujours conscience du fait que par le réseau des "amis de mes amis", cet espace loin d'être privé est en fait accessible à un très grand nombre de personnes

 

Note : il existe d'ailleurs une carte qui dessine le réseau "mondial" des "amis des amis" sur facebook. Elle nous montre bien comme nous pouvons par ce biais faire le tour de la planète facebook.

 

De nombreuses questions sont ici soulevées :

Comment contrôler nos enfants ? Doit-on seulement le faire ?

Quels sont les moyens pour ce faire (contrôle parental, contrôle des horaires, surveillance des historiques de conversation, etc.)

Comment communiquer avec eux à l'égard de leur responsabilité morale et/ou pénale ?

 

Nous aborderons aussi internet comme espace de rencontres. Bonne ou mauvaises car internet permet de rencontrer de nombreuses personnes et rien ne garanti de la « qualité » de ces dernières. A la fois espace d'ouverture (je peux rencontrer des gens qui ont les même intérêts que moi, qui m'ouvrent vers de nouveaux centres d'intérêts), de sociabilisation (je peux faire de nouvelles rencontres qui ne s'arrêteront pas au "premier regard", voire de secours (nous évoquerons le cas de personnes dépressives ou suicidaire qui y auront rencontré celui ou celle qui les aidera à le surmonter), internet et ses réseaux sociaux peuvent aussi devenir un puissant piège (je ne m'intéresse plus qu'à mes réseaux virtuels au détriment de la vie réelle. Notions de "geek", de "no-life" et d'"IRL"), accès à des contenus choquants (pornographie, racisme, violence,...), rencontres négatives (pervers ou manipulateurs) et aussi espace de "libération" dans lequel je vais adopter une posture systématiquement agressive, menaçante, cynique et/ou insultante (illusion d'être anonyme, internet devient un exutoire à mes frustrations, mes angoisses, phénomène de bandes menaçant des élèves ou des personnes via l'espace internet ou encore organisant des "combats" parfois armés entre factions ou dans le but de les filmer. Notion de Happy slapping).

 

Un grand nombre de questions viendront ponctuer cette partie de la discussion :

  • Comment réagir en cas de menaces ? (mon enfant est menacé, mon enfant est "agresseur")
  • Suis-je responsable ?
  • Comment faire pour protéger mon enfant d'éventuels pervers/agresseur ?
  • Quelle est la fiabilité des logiciels de contrôle parental ? Comment les installer ? Comment s'assurer que mes enfants ne les contourneront pas ? Comment fonctionnent-ils ?
  • Que dois-je faire si mon enfant est la cible/victime d'un pervers ?
  • Quelles recommandations pour lui éviter de se faire piéger ?
  • Que faire face à la dépendance ? Comment aborder le sujet ? Comment la déceler ? Vers qui me tourner ?

 

Nous aborderons également Hadopi et le téléchargement. Beaucoup de méconnaissance et d'incompréhension. En effet les parents ignorent ce qu'est Hadopi, ils pensent à une loi mais pas à une institution. De même les parents ignorent parfois tout du téléchargement et sont surpris d'apprendre que sans le savoir ils téléchargent ou laissent leurs enfants télécharger illégalement. Megaupload (pour ne citer que celui-là) est l'exemple type d'un site où l'on paie pour télécharger et où l'on croit que ce faisant on peut télécharger légalement. Ce qui est totalement faux. Pareillement les enfants, de plus en plus jeunes téléchargent et s'échangent un très grand nombre d'information relatives aux usages d'internet... et à leur contournement ! Comment se débarrasser des indésirables ? Comment télécharger sans se faire attraper ? Etc.

 

Beaucoup de questions encore :

  • Comment savoir si l'endroit où je télécharge est légal ?
  • Comment savoir si je télécharge illégalement ?
  • Comment savoir si mes enfants téléchargent légalement ou illégalement ?
  • Comment les en empêcher, les contrôler ?
  • Comment aborder le sujet ?
  • Qu'est-ce que Hadopi au juste ? Comment çà se passe ?

 

Pour finir et en guise de conclusion, nous évoquerons rapidement l'information sur internet (cf. annexe ci-dessous) : mise à disposition d'une documentation de base sur le langage technique, sur les codes et usages d'internet, sur les "SMS" et le langage hérité d'internet (et de la téléphonie). Les parents se montreront très intéressés par ces documents, en particulier celui concernant les "codes" et langages d'internet afin de décrypter ce que se disent (ou leur disent) leurs enfants.

 

Nous aborderons aussi cette nouvelle façon de pratiquer l'internet qui est entrain de se formuler : via les téléphones portables avec tous ces mêmes dangers (et même plus) qui vont s'y déplacer. Ce sera probablement l'essentiel des prochaines discussions car de plus en plus de jeunes possèdent leur téléphone portable et ont accès à internet par ce biais.. sans aucune forme de contrôle, ni de limite. Avec toutes les nouveaux usages et dérives que cela peut engendrer (possibilité de piloter son pc via le portable, mais aussi possibilité d'être géolocalisé par exemple).

 

Nous nous sommes efforcés de nous tenir loin de considérations moralisatrices, diabolistes ou angélistes pour rester dans le concret et la réalité des usages et faits, laissant à chacun sa part d'opinion personnelle sur ces questions.

 

 

Conclusion personnelle :

 

Cette séance me confirmera que beaucoup de parents oscillent entre résignation et volonté de rester à flot et conserver un minimum de contrôle face à ce déferlement technologique, les parents expriment le plus souvent leur désarroi et leur incapacité à suivre un mouvement qui les dépasse.

 

Les conséquences sont un décalage de plus en plus flagrant entre les générations, une perte de contact et des parents qui se retrouvent "responsables" moralement et légalement d'usages (que ce soit ce de leurs enfants ou même les leurs) dont ils ne comprennent pas pleinement les tenants et aboutissants. Où se situent les nouvelles frontières ? (entre légal et illégal ; entre permissif et intrusif ; entre responsabilité et abandon ; etc.) Où et comment se former et s'informer ?

 

Il y a là un terrain de réflexion et piste d'orientation pour nos structures (P@t / Cyberbase / Espace Parent, etc.), pour nos ateliers (formations aux nouveaux outils, sensibilisation aux codes, aux usages, au droit, etc.) et rencontres et mise en place d'une documentation/information simple d'accès et disponible.

 

Thierry Vilfroy, animateur Cyber-base / P@T Lamballe Communauté,

Février 2011

 


Conférence

"Internet et ses usages, un nouvel enjeu d'éducation"

Mardi 22 février à 20h30, Cinéma de Penthièvre LAMBALLE

Sur les mêmes sujets, ne manquez pas la conférence du 22 février, toujours dans le cadre de @ttitudes 2.0. Cliquez ici pour en savoir plus.

Annexe

Liens pour s'informer / se documenter
Voici une copie du courriel envoyé aux participants désireux de s'informer / se documenter. Ce sont les sites (et pages) qui m'ont servi à préparer mon intervention et à la documenter.
annexe-groupe-echanges.pdf
Document Adobe Acrobat 39.2 KB
2 commentaires

jeu.

17

févr.

2011

Places supplémentaires pour le spectacle Cinématique du vendredi 18 février

La première séance scolaire du spectacle Cinématique de la compagnie Adrien M a eu lieu au Quai des rêves jeudi 17 février dans le cadre du projet @ttitudes 2.0. Cela a été une surprise de taille pour les élèves venus assister à la représentation.

 

La séance du vendredi 18 février au soir était annoncée complète car nous avions limité à 300 le nombre de spectacteurs. Après vérifications techniques, il nous est possible d'accueillir plus de spectacteurs tout en leur garantissant une bonne vision sur le spectacle.

 

Vous pouvez dès à présent réserver votre place auprès du Quai des rêves : 02 96 50 94 80.

0 commentaires

mar.

08

févr.

2011

Net Ecoute lance la première vidéo interactive réalisée en France

A partir d'une scène d'introduction qui présente une famille, un soir, à la maison, avec 2 ados (1 fille et 1 garçon), c'est :Fiction interactive


> 1 concept de fiction interactive, inédit en France, qui propose une expérience exclusive

> 28 histoires différentes, en fonction des options choisies par l'internaute

> En tout, 38 minutes de film réalisé en HD.


Outil pédagogique d'un nouveau genre, destiné à la sensibilisation des jeunes aux bonnes pratiques d'Internet, cette vidéo est une façon inédite de mettre l'adolescent face ses choix et ses responsabilités d'internaute.

0 commentaires

mar.

01

févr.

2011

Conférence sur les usages d'internet au cinéma le 22 février

Une conférence sous la forme d'une véritable immersion de 2 heures dans le quotidien numérique des familles, mardi 22 février à 20h30 au Cinéma de Penthièvre à Lamballe. Pour tout savoir, rendez-vous sur la page Conférence Internet et ses usages.

 

Profitez-en pour y trouver l'affiche à télécharger et à communiquer autour de vous !

 

Gratuit. Organisé par Lamballe Communauté Numérique. Contacts centre de ressource 02.96.42.68.68 ou cyber@brehand-gouessant.com

0 commentaires

mar.

25

janv.

2011

Découvrez le spectacle Cinématique en vidéo !

4min39 de poésie avec ces extraits du spectacle du 18 février prochain. Rien de tel pour vous donner envie.

0 commentaires

jeu.

20

janv.

2011

Une étude à l'échelle européenne sur les risques rencontrés par les enfants sur Internet

Un premier élément plutôt rassurant ressort de cette enquête auprès de 25 000 internautes européens : Les risques rencontrés par les jeunes sur Internet sont moins importants qu’on ne le croit souvent.

 

Les principaux résultats démontrent :

  • que la pratique et les usages d'Internet des 9-16 ans sont  complètement intégrés à la vie quotidienne des enfants (93% des 9-16 ans naviguent sur la toile au moins une fois par semaine) ; on y découvre comment ils se sentent sur la toile, avec qui ils communiquent...
  • quelques mises au point sur les dangers d’Internet : l’accès à des contenus malsains mis en ligne et l'usage excessif d’Internet sont les deux risques les plus courant ; l'enquête démontre un décalage entre la perception des parents et des enfants sur les expériences négatives
  • un meilleur dialogue parents/enfants concernant l'usage d'Internet que pour d'autres sujets comme la télévision
  • l'importance des autres sources de conseils (enseignants par exemple) et le peu d'importance des médias de masse et des conseils de sécurité en ligne.

Les parents ressentent le besoin d'être informés

Photo de la Conférence "internet et vos enfants" en 2006 par le réseau LCN
Photo de la Conférence "internet et vos enfants" en 2006 par le réseau LCN

Autre chiffre clé de cette enquête : seulement 9% des parents disent qu’ils ne souhaitent pas avoir plus d’information sur les questions de sécurité sur internet. Beaucoup de parents voudraient au contraire être mieux informés qu’ils ne le sont déjà par leur famille ou amis, l’école des enfants, les sites web, et, dans une moindre mesure, les fabricants ou marchands.

La conférence organisée à Lamballe répond à ce besoin

Photo de l'intervenant, Cyril Di Palma
Photo de l'intervenant, Cyril Di Palma

L'objectif de la conférence du 22 février est justement l'information et le dialogue. Sans diaboliser Internet, mais avec des clés pour mieux le maîtriser :

 

Conférence
"Internet et ses usages : un nouvel enjeu d'éducation"

Mardi 22 février à 20h30

Cinéma Le Penthièvre à LAMBALLE

(gratuit)

 

Plus d'infos sur Etude Eukidsonline 2011

Retrouvez les informations en français sur cette étude sur le site de l'Internet sains crainte.

0 commentaires

ven.

14

janv.

2011

Sortie de groupes pour les usagers Cyber-base et MJC !

Les espaces multimédia d'Andel, Coëtmieux, Landéhen, Meslin, Saint-trimoël, ainsi que la MJC de Lamballe proposent à leurs adhérents de "sortir" de leur lieu habituel, en se rendant tous ensemble aux deux spectacles @ttitudes 2.0 au Quai des Rêves :

  • la pièce de théâtre "Chatroom" le vendredi 11 février à 20h30
  • le spectacle "Cinématique" le vendredi 18 février à 20h30

 

Les usagers habituels ou les participants aux ateliers @ttitudes 2.0 sont donc invités à s'inscrire dès aujourd'hui via leur animateur : des groupes d'une dizaine de personnes par espace seront consitués.

Un repas en commun pour se retrouver

Un repas pourra être partagé sur place, réunissant les 6 groupes et leurs animateurs.

 

Renseignements et inscriptions auprès de votre animateur ou animatrice. Toutes les coordonnées.

Photo du spectacle du 18 février - Droits réservés
Photo du spectacle du 18 février - Droits réservés
Photos de la pièce de théâtre du 11 février - Droits réservés
Photos de la pièce de théâtre du 11 février - Droits réservés
0 commentaires